La paralysie du sommeil. La connaître, La Comprendre, La Vaincre

Classé dans Troubles du Sommeil 0 avis

Retrouvez enfin un Sommeil Réparateur
Recevez maintenant les 4 vidéos :

" La Mécanique du Sommeil "

Prenom:
Adresse mail:



Un des troubles du sommeil des plus effrayants est probablement la paralysie du sommeil, voyons ce qu’elle est, pourquoi et qui risque d’en être atteint… Mais surtout : comment l’éviter ou la combattre !

Qu’est-ce que la paralysie du sommeil exactement ?

La paralysie du sommeil est un trouble du sommeil d’une nature assez particulière et vraiment perturbante pour celui ou celle qui la subit.

Paralysie du sommeil... Qu'est ce que la paralysie du sommeil
En l’occurrence, et plus exactement, ce trouble du sommeil de paralysie du sommeil, rentre dans la catégorie des parasomnies.
Concrètement, cette parasomnie se traduit par le fait qu’un individu conscient lorsqu’il est en train de se réveiller ou de s’endormir, se voit dans l’incapacité de bouger de quelques façons que ce soit.
Qui plus est, les personnes sujettes à la paralysie du sommeil subissent par-dessus le marché des hallucinations.

Or le malade étant dans l’incapacité d’alerter qui que ce soit, puisqu’il ne peut absolument effectuer aucun mouvement, est conscient et perçoit ces hallucinations, visuelles ou auditives sans ne pouvoir rien y faire.

Il faut imaginer se retrouver dans cette situation de paralysie du sommeil, le fait d’être éveillé et momentanément tétraplégique doit apporter un sentiment de frayeur certain…

Rien que par le fait de la peur que cela ne revienne jamais à la normale qui peut être extrêmement traumatisant et oppressant !

Ce qui caractérise la paralysie du sommeil est donc cette absence de tonus musculaire tout en étant lucide lors de l’ensommeillement ou lors du semi-réveil.

La personne atteinte de la paralysie du sommeil se retrouvera incapable de bouger, crier ou encore parler lors de ces phases quelques secondes à quelques minutes et ce, de manière régulière ou occasionnelle.

L’individu dans ce moment-là pourra avoir des hallucinations mais aussi l’impression d’être en danger.

C’est un trouble du sommeil tout à fait effrayant, à un tel point qu’à une époque on prenait la paralysie du sommeil pour une possession du corps… C’est pour vous dire si c’est spectaculaire !

La paralysie du sommeil se produirait lors de phases du sommeil paradoxal, c’est à dire la dernière avant l’éveil en principe. Toutefois, c’est l’intrusion de cette phase qui causerait le trouble.

Cette parasomnie peut être un symptôme de narcolepsie également, en effet, 20 à 40% des narcoleptiques souffrent de paralysie du sommeil, on a donc tendance à dépister la maladie chez les personnes présentant ces troubles.

Les causes de paralysie du sommeil

Paralysie du sommeil... Quelles sont les causes?
Hormis le fait qu’on ait pu observer que selon les groupes ethniques, il y avait une variation du nombre de cas, mais également la possibilité qu’un facteur familial intervienne, sans que toutefois ça ne soit prouvé par l’observation des cas de paralysie du sommeil.

La narcolepsie a un lien certain avec la paralysie du sommeil, il n’est pas rare qu’une personne en souffrant la subisse.

En outre, parmi les causes associées à la paralysie du sommeil, on trouve toutes les causes présentes dans les cas de troubles du sommeil habituels, c’est-à-dire :

  • la fatigue
  • les changements de vie trop brusques, tels les déménagements ou les changements de situation professionnelle
  • l’anxiété et le stress
  • un rythme de sommeil irrégulier
  • un mauvais sommeil
  • un endormissement difficile amenant stress et nervosité

La paralysie du sommeil touche-t-elle des personnes au hasard ou en fonction de facteurs prédéfinis ?

La paralysie du sommeil, qui risquerait le plus de la subirVous vous demandez qui est concerné par ce trouble du sommeil et qui risque d’en être atteint ?

Concrètement, n’importe qui peut faire face à ce trouble du sommeil, cependant il existe certains facteurs pouvant favoriser l’apparition de la paralysie du sommeil.

Le fait de dormir sur le dos, de manquer de sommeil, d’être stressé ou surmené, de changer de style de vie ou d’environnement, d’avoir des heures de sommeil irrégulières sont tous des facteurs susceptibles de vous conduire à une paralysie du sommeil ou de l’exacerber.

Comme cela est dit précédemment il n’existe pas de profil particulier de personne atteinte par ce trouble.

Selon des études, il y aurait entre 25% et 60% de la population qui vivrait l’état de paralysie du sommeilune fois dans sa vie. Seulement, entre 0.3 et 6.2% des personnes souffrent régulièrement et de manière sévère de ce trouble du sommeil.

Lors de l’adolescence (surtout vers l’âge de 17ans), la paralysie du sommeil aurait plus de risques d’apparaître.

Rassurez-vous, si vous souffrez de paralysie du sommeil cela ne veut pas dire que vous souffrez de problèmes mentaux ou d’autres problèmes cliniques.

Cependant, il existe un cas dans lequel la paralysie du sommeil est liée à un autre trouble, il s’agit de la narcolepsie.

En effet, 20 à 40% des personnes narcoleptiques souffrant aussi de paralysie du sommeil, le trouble du sommeil est alors directement lié à la narcolepsie.

Pour information, la narcolepsie est un trouble du sommeil chronique qui se caractérise par la tendance à s’endormir très rapidement et à n’importe quel moment de la journée.

Quelles peuvent être les conséquences de la paralysie du sommeil

Paralysie du sommeil... Quelles peuvent être les conséquences de la paralysie du sommeilLa paralysie du sommeil qui est un trouble du sommeil (exactement une parasomnie, qui est elle-même un ensemble de troubles du sommeil) peut amener à des conséquences importantes.
En premier lieu, il convient d’identifier les sujets de la paralysie du sommeil.
Sur une population globale, selon le groupe ethnique, entre le quart et la moitié seront touchés, la plupart le seront ponctuellement, mais parmi eux 0 à 5% le seront de façon aiguë et répétée.
Or parmi ces derniers, rappelons-le : un tiers sera atteint de narcolepsie, à laquelle la paralysie du sommeil n’est qu’une des conséquences.

Parmi tous ces cas aigus, les conséquences seront une incapacité à pouvoir bouger consciemment n’importe quelle partie de leur corps, ce, durant l’éveil ou l’endormissement, en étant totalement conscients d’être sous l’emprise de ce syndrome, et donc éveillé.

Toutefois, concernant ceux qui sont atteints de façon sévère de la paralysie du sommeil sans être narcoleptiques, les conséquences seront surtout d’ordre psychologique. Car la paralysie du sommeil se voit accompagnée d’hallucinations visuelles, tactiles ou auditives, qui peuvent prendre l’allure de présence démoniaque par exemple, notre esprit sait nous jouer de sacrés tours parfois… Et d’où l’explication de ce qui était inexpliqué il y a des siècles et passait pour un fait paranormal.

La personne sujette à la paralysie du sommeil va donc développer un sentiment d’oppression, ainsi que des angoisses liées à cette dernière ainsi qu’à l’impuissance ressentie pendant les crises qui apparaissent durant les intrusions de phases de sommeil paradoxal.

Le plus difficile à gérer est donc la souffrance psychologique, aucun trouble physique réel n’apparaît suite à la manifestation de cette paralysie, et la seule chose à faire pour se soigner est de consulter un psychologue afin de mieux tolérer les angoisses vécues pendant ces phases et surtout un spécialiste du sommeil qui pourra analyser la situation.

Combattre et éviter ce trouble du sommeil si particulier

Comment combattre la paralysie du sommeilIl n’existe aucun traitement contre la paralysie du sommeil, du moins aucun traitement médicamenteux, mais on peut l’éviter au maximum.

En outre, la solution d’une thérapie psychologique est intéressante, les sujets consultent lorsque les angoisses sont trop fortes, et le fait de se faire expliquer les mécanismes et les conséquences va leur permettre de mieux accepter la situation.

Pour éviter ce type de troubles du sommeil, il faut absolument parvenir à se relaxer et respecter un rythme de sommeil régulier, tant au niveau de la durée que de l’heure à laquelle on va se coucher pour éviter de développer des problèmes plus importants.

Il existe plusieurs facteurs favorisant la paralysie du sommeil. Et il est très utile de les connaître pour éviter qu’une crise de ce type ne survienne…

Il est donc fortement déconseillé pour éviter celle-ci de :

  • Dormir sur le dos (ce qui favoriserait les crises)
  • D’éviter le stress, la fatigue, l’anxiété
  • D’avoir des horaires de sommeil irrégulier, sieste au lieu d’un bon sommeil

Ce qui est conseillé :

  • Une hygiène de vie saine
  • se coucher à des heures régulières
  • Éviter l’alcool
  • Éviter d’y penser en s’endormant

Pour diminuer la paralysie du sommeil il existe un patch constituant une solution naturelle aidant à une fabrication plus importante de mélatonine.
Ce patch permet donc d’améliorer la production naturelle de la mélatonine sur la glande pinéale.

Dans tous les cas, quand une personne est atteinte de la paralysie du sommeil il faut rester le plus calme possible et ne surtout pas paniquer même si cela parait plus facile à dire qu’à faire, c’est faisable.
Pour en sortir on peut tenter de remuer un des membres les moins touchés par le phénomène, doigt, bouche, orteil. Cela facilitera la reprise peu à peu du contrôle de votre corps.

Si vous avez déjà subi des crises de paralysie du sommeil ou que vous rencontrez des problèmes de sommeil même légers (donc risquez de le subir) il est très important de travailler sur la qualité de votre sommeil.
Plus encore : il vous faut être en condition pour une bonne nuit, que le sommeil vienne naturellement et sans stress (étant un facteur provocateur).

Si ce n’est pas votre cas aujourd’hui, il vous faut améliorer votre sommeil au plus vite, ceci devrait régler vos problèmes, cliquez ici et obtenez des solutions pour un sommeil serein et sans risque de crise au réveil.

Découvrez Gratuitement Comment Retrouver Un Sommeil Réparateur

Publié par Ali@Retrouver le Sommeil Reparateur   @   23 juin 2014 0 avis
Sujets :
Qu en pensez vous ? !
Merci de nous laisser un commentaire

Affichez un lien vers un de mes derniers articles

Article précédent :
«
Article suivant :
»
Cloud Sky designed by Best Wordpress Themes